Étude et consolidation d’urgence des peintures des funérailles de Thibaut de Vassalieu dans le chœur de l’église médiévale de la Chartreuse 

La Chartreuse située dans le massif du Pilat dans la Loire, a été fondée en 1281 et habitée par les moines jusqu’en 1792. A cette date, elle devient village puis prend son indépendance en tant que commune en 1888. L’église médiévale est la première église du monastère. Le chœur est décoré de peintures murales du XIIIe, XIVe et XVIIIe siècles. Les scènes historiées ont été réalisées vers 1340/50 en l’honneur de Thibaud de Vassalieu, Archidiacre de Lyon, qui avait élu droit de sépulture dans cette chapelle. L’église médiévale est devenue salle capitulaire lors de son transfert au XVIIIe siècle dans un nouvel édifice. Le chœur est alors séparé de la nef transformée en sacristie. Les peintures murales, recouvertes d’un badigeon jusqu’en 1896, date de leur découverte, sont classées monument historique. Les actuels travaux s’inscrivent dans le cadre de la Mission Bern.

Les études préliminaires des décors peints (chantier en cours) sont les suivantes:
– Mise en évidence de la stratigraphie
– Analyse de la technique d’exécution et des matériaux constitutifs
– Analyses des anciennes restaurations
– Diagnostic de l’état de conservation
– Analyses des efflorescences salines
– Analyses des micro-organismes
– Tests de dé-restauration et définition d’un protocole pour les futurs travaux de mise en valeur des peintures murales.
Les travaux de consolidation d’urgence menés en décembre 2020, ont fait l’objet d’un reportage de France 3 réalisé par Cédric Lepoittevin et Damien Grousson.

Mandataire: Claire Bigand – In Situ Conservation

Partenaires conservateurs restaurateurs: Caroline Snyers, Simona Valli, Mélodie Bonnat
Laboratoires: ERM – François Rassineux et Claire Morin, Virginia de Billerbeck, BioDev – Jacques Pages, Sinopia Expertise – Sébastien Aze
Photographe: Gilles Garofolin
Maîtrise d’œuvre: Croisée d’Archi – Richard Goulois, Camille Franc

Protection: Classé Monument Historique, contrôle scientifique de la DRAC ARA suivi par Marie-Blanche Potte CMH, Pierre Taillefer CMH et Josiane Boulon CAOA

Sainte-Croix-en-Jarez – Janvier 2021